Loyers à Paris

Le coût des loyers à Paris : le sujet fait souvent hérisser les poils de plus d’un. Plafonds exorbitants, bons plans, superficies étonnantes, on trouve de tout en termes de logements dans la capitale. Découvrez le détail des prix des loyers à Paris intra-muros et faites-vous une idée sur votre future location parisienne.

Paris, la ville la plus chère de France

Chaque année en France, le prix moyen des loyers est légèrement revu à la hausse. Paris n’échappe pas à la règle. Paradoxalement, il faut savoir qu’en ce moment les loyers augmentent plus dans la petite couronne, c’est-à-dire dans la périphérie, que dans Paris en elle-même.

Pour vous faire une idée, le prix moyen au mètre carré pour un loyer à Paris intra-muros se situe aux alentours des 33 euros. Cette somme représente bien entendu une moyenne. Par exemple, on atteint les 46 euros du mètre carré pour un appartement dans le 6e arrondissement parisien. On vous laisse faire le calcul.

Le nouvel encadrement des loyers

Dans l’immobilier, on parle en mètre carré de surface habitable. La hauteur sous plafond est fixée au minimum à 1 m 80. Depuis le 1er juillet 2020, la ville de Paris s’est vue obligée de mettre en place un nouvel encadrement des loyers. Une loi qui permet de stabiliser les prix qui avaient explosé ces dernières années. Un dispositif qui existe également à Lille.

À titre de comparaison avec la capitale, sachez qu’un loyer à Nantes coûte environ 11 euros du mètre carré. Trois fois moins cher qu’une location dans la Ville lumière !

Immo Paris

Des plafonds existent

Certains propriétaires parisiens abusent sur les prix et font monter les enchères quant à leur bien. Ils sont cependant censés suivre un loyer de référence. Il existe en effet des plafonds qu’un propriétaire ne peut dépasser à la signature du contrat de location. Le loyer de référence est calculé indépendamment par l’observatoire local des loyers.

En fonction de l’établissement du montant, un propriétaire est autorisé à augmenter celui-ci de 20 %, maximum. C’est ce qu’on appelle le loyer de référence majoré. À l’inverse, il peut le baisser jusqu’à 30 % : c’est le loyer de référence minoré. Il existe des exceptions selon lesquelles un bailleur peut demander un supplément de loyer (vue exceptionnelle par exemple). Mais cela doit être précisé sur le contrat de location.

Si vous prévoyez une location à Paris, essayez au maximum d’éviter les pièges tendus par les acteurs de l’immobilier. Il n’est jamais impossible de trouver la perle rare. Aussi, renseignez-vous sur vos droits en matière de location. Maintenant, vous savez en moyenne quels sont les coûts des loyers à Paris intra-muros.

Articles similaires

2019 signe une année particulièrement bénéfique pour le marché immobilier des maisons. Les aides financières n’ont jamais été aussi généreuses, les taux sont très bas et les terrains restent abordables. Alors que 2020 annonce déjà une tendance à la hausse, ce deuxième trimestre 2019 apparaît comme le bon moment d’acheter ou de faire construire. Acheter […]

Que ce soit dans la construction de logements collectifs neufs ou dans la rénovation de logements collectifs existants, le gaz s’impose comme une énergie privilégiée car performante et adaptée aux normes environnementales en vigueur. Dans un immeuble collectif, pour alimenter les logements en gaz, il faut passer par une conduite montante gaz ou CICM. Faisons […]

Vous avez pour projet d’acheter ou de louer un bien dans le 13e arrondissement de Paris ? Le charme de la Butte-aux-Cailles, le dépaysement du renommé quartier asiatique, la modernité de l’architecture, nous vous disons tout sur cet arrondissement cosmopolite pas comme les autres ! Une escapade asiatique au cœur d’un des plus vieux quartiers de Paris ! […]