Toulouse : zoom sur l’immobilier dans l’hypercentre

Toulouse fait partie des villes les plus attractives et dynamiques du pays : des milliers de Français viennent grossir les rangs des habitants chaque année. Son centre-ville est particulièrement prisé par les nouveaux venus qui apprécient son animation, ses commerces de proximité, ses transports en commun, mais aussi et surtout son magnifique cadre de vie !

L’hypercentre de Toulouse : les offres partent vite !

La majeure partie des biens immobiliers dans l’hypercentre sont constitués d’immeubles à taille humaine de deux ou trois étages, entrecoupés par des places publiques comme Esquirol et des rues piétonnes. Les appartements disponibles (du F1 au F4) sont lumineux et ouverts sur l’extérieur, mais dépourvus de parking en règle générale. Ce qui n’est guère gênant du fait de la proximité immédiate des stations de métro et de bus ainsi que de toutes les commodités d’usage : juste quelques minutes suffisent pour rejoindre son lieu de travail, les écoles, les commerces et l’université. Par ailleurs, le quartier est assez jeune, avec une forte population d’étudiants et d’actifs commençant leur carrière ! Les annonces de vente d’appartement à Toulouse Esquirol/Centre-Ville se font rares, et partent très vite en raison d’une forte demande. Il faut donc sauter sur l’occasion dès qu’elle se présente !

Des prix plus abordables dans le quartier Saint-Aubin

Si vous ne parvenez pas à acheter ou louer dans l’hypercentre, vous pouvez également chercher un appartement à Toulouse Saint-Aubin/Dupuy. Ce secteur adjacent au centre-ville est apprécié pour son charme pittoresque et son ambiance de petit village dans la ville, un mélange subtil de douceur de vivre et de convivialité qui lui vaut le surnom de « Montmartre toulousain ». L’offre immobilière y est plus diversifiée avec des logements plus spacieux accueillant davantage de familles avec enfants en bas âge et de personnes âgées. Calme pendant la semaine, cet îlot provincial inséré dans l’agglomération s’anime surtout le week-end et bénéficie d’un grand parking souterrain et de plusieurs stations de métro. Son immobilier est également plus abordable que dans l’hypercentre de la Ville rose, pourtant tout proche : la vente d’un appartement à Toulouse Saint-Aubin se négocie pour 500 € par m² environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *